Tout le monde a déjà remarqué ce qui se produit lorsque l’on tape sur une bouteille de bière. Eh bien, une certaine quantité de la boisson sort de la bouteille sous forme de mousse. On l’a trop souvent observé sans vraiment comprendre ce qui peut entrainer ce phénomène. Plusieurs facteurs expliquent cette réaction. Découvrez-les ici.

Des ondes qui se transmettent

De nombreux chercheurs tentent d’expliquer pourquoi on observe un jet de mousse en tapant sur la bouteille de bière. Un chercheur en mécanique des fluides à l’université de Carlos III de Madrid et ses collègues ont mené des recherches dans ce sens. Celles-ci les ont conduits à la conclusion selon laquelle le phénomène est issu de la transmission d’ondes.

A voir aussi : Comment faire de la bière chez soi ?

Le coup donné sur la bouteille agit comme un ressort que l’on comprime. Celui-ci a tendance à se détendre naturellement et avec une certaine force afin de reprendre sa forme normale. C’est le même mécanisme qui se produit avec la bouteille de bière. En effet, une fois le coup porté à la bouteille, les ondes de compression et de dilatation sont transmises au liquide. Cette transmission se fait de manière très forte et rapide. Ces ondes entrainent l’apparition de bulles de gaz carbonique (CO2), initialement présent dans la bière. En une fraction de seconde, ces premières bulles nommées ‘’mère’’ se répandent pour former des bulles beaucoup plus petites. On les appelle les bulles filles.

La colonne de petites bulles

La réaction qui entraine la formation des petites bulles est le fruit d’un phénomène appelé cavitation. Il est bien connu dans l’aéronautique, car entrainant l’érosion rapide des hélices à cause des bulles d’air qui se forment. Cet exemple permet d’expliquer ce qui se passe dans la bouteille de bière.

A lire aussi : Pourquoi la bière est-elle diurétique ?

Ainsi, la colonne de bulles filles observées se développe rapidement et envahit tout l’espace dans la bouteille. Tout se passe assez rapidement dans un enchainement des réactions. Ce qui augmente la flottabilité des bulles qui n’auront besoin que de quelques millisecondes pour sortir sous la forme de mousse.

Quelle est l’utilité de la mousse dans une bière ?

La bière produit de la mousse quand on l’agite ou simplement quand on tape la bouteille. À quoi sert réellement cette mousse qui ne se sépare jamais de la bière ?

Premièrement, il faut savoir que la mousse permet la conservation des arômes. Il s’agit de ces odeurs toutes particulières qui font que vous aimez votre bière. Elle crée à cet effet un mur de protection entre l’air et la bière et empêche l’oxydation des différents parfums. C’est grâce à la mousse qui se forme en surface qu’ils ne s’échappent pas directement. Sans cela, votre bière serait bonne à jeter, puisque dépourvue de goût.

Chose surprenante peut-être, mais la mousse sert également à faciliter la digestion de la bière. L’explication est toute simple. Lorsque vous ne laissez pas la mousse se dissiper pendant quelques minutes, le dioxyde reste présent dans la boisson. Vous le consommez dans ce cas entièrement alors qu’il devait s’évaporer au même rythme que la mousse. Vous remarquerez dans ce cas un léger ballonnement qui ne vous plaira certainement pas.