Il vous est sûrement déjà arrivé d’avoir envie d’uriner après avoir consommé de la bière. Ceci arrive à tout le monde et il est quasiment impossible de résister à cette folle envie. Peu importe la quantité prise, cette boisson oblige le consommateur à vider sa vessie d’une minute à l’autre. Il s’agit là, sans aucun doute, des effets de sa propriété diurétique. Qu’est-ce qui justifie alors cette caractéristique ? Découvrez-le ici.

La composition de la bière

La bière se démarque des autres boissons alcoolisées par sa propriété diurétique. En effet, en plus de servir à se désaltérer, ce liquide provoque chez ses consommateurs un besoin d’uriner. C’est une réaction tout à fait normale. D’autant que vous aurez du mal à la maitriser. Il se trouve que ce phénomène est en grande partie dû à la composition et au mode de fabrication de ce breuvage.

A voir aussi : Où acheter des verres à bière ?

Les bières sont en effet constituées de plusieurs éléments très spéciaux. Il s’agit des composés comme les sucres, les protéines du malt, les ions ainsi que des molécules du houblon. Il faut préciser que ces constituants sont présents, quelle que soit la marque de la bière. Ceci est lié au fait que les étapes du processus de fabrication de cette boisson comme le brassage sont les mêmes partout.

Ces constituants sont responsables de la propriété diurétique de la boisson. Ils confèrent lui confère une forte osmolarité. Cette dernière est la mesure qui définit la quantité d’eau nécessaire pour la dilution des constituants du liquide dans le corps. Elle est d’environ 1100 milliosmoles (mOsm) par litre de bière. Celle-ci est très élevée comparée à celle du sang, qui n’est que de 300 mOsm/L.

Lire également : Comment faire de la bière chez soi ?

L’effet de la bière dans le système urinaire

Il se trouve que les éléments constitutifs de la bière agissent directement sur le système urinaire. En raison de leur forte osmolarité, ils obligent les reins à produire beaucoup plus d’eau afin de les diluer. En effet, étant donné que la bière en est fortement concentrée, il faut nécessairement une grande quantité d’eau. Ce mécanisme conduit parfois à une déshydratation complète de l’organisme.

Plus la quantité de bière consommée est élevée, plus il faut fournir de l’eau pour la dilution. De ce fait, la quantité d’urine produite à partir de cette eau est également beaucoup plus importante. Ceci implique que la vessie se remplit plus vite également. Lorsque cette dernière est pleine, il devient alors très difficile de retenir son envie d’aller aux toilettes.

Par ailleurs, étant donné que la bière est moins concentrée en alcool que les autres liqueurs, elle est plus facile à consommer. Il est donc possible de prendre plusieurs verres à la suite sans aucune gêne manifeste. Toutefois, ceci a pour conséquence d’augmenter directement la quantité d’urine. C’est donc pour cela que la bière est considérée comme très diurétique.

En somme, retenez que le caractère diurétique de la bière vient du fait qu’elle est constituée de composés à forte osmolarité. Ceux-ci agissent sur les reins qui produisent plus d’eau et donc plus d’urine. Ceci conduit au remplissage plus rapide de la vessie et donc l’envie d’uriner.